Une pénurie d’eau à prévoir pour l’année 2024 au Maroc

0
Une pénurie d'eau à prévoir cette année au Maroc

Une pénurie d’eau au Maroc en 2024 est à prévoir. Les réserves en eau au plus bas, accentué par 5 année de sécheresse au Maroc inquiètent. Fouad Amraoui, expert en hydrologie, dresse un constat alarmant lors de l’interview effectué par 2M.

Une pénurie d’eau au Maroc causé par la sécheresse

« La situation actuelle est très préoccupante, inédite même », alerte-t-il. En cause, cinq années consécutives de sécheresse depuis 2019, notamment 2022 et 2023 qui cumulent un déficit de pluie de 70%. Résultat, nos réserves en eau souffrent énormément.

« En ce début janvier, les barrages ne sont remplis qu’à 23% en moyenne, avec de fortes différences selon les régions », précise l’expert. Certains points d’eau dans l’Oriental, le Centre ou le Sud sont à sec.

Face à cette situation critique, le Maroc construit des stations de dessalement pour alimenter les villes en eau potable. Mais cela sera-t-il suffisant ? « 20 stations sont prévues d’ici 2030 pour une capacité annuelle de 1,4 milliard de m3 », explique Fouad Amraoui. De quoi soulager les régions côtières et redistribuer l’eau des barrages à l’intérieur des terres.

Une année difficile à venir

Malheureusement, l’expert est pessimiste pour cette année. Même avec des pluies dans les prochains mois, le manque accumulé ne pourra pas être compensé. Très concrètement, cela signifie des difficultés d’accès à l’eau courante. Des restrictions importantes, voire des coupures totales, sont à prévoir rapidement dans certains endroits.

L’analyse de M. Amraoui dans le média 2M est donc sans appel : la situation de l’eau au Maroc est extrêmement préoccupante cette année.