Nouvelles taxes à Casablanca en prévision de la CAN 2025

0
7536
Nouvelles taxes à Casablanca en prévision de la CAN 2025

De nouvelles taxes à Casablanca ont été approuvées pour financer les grands chantiers en prévision de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2025 et de la Coupe du Monde 2030. Ces mesures visent à renflouer les caisses de la ville. L’objectif est de soutenir les projets d’infrastructure nécessaires pour accueillir ces événements sportifs majeurs.

Lire aussi : Taxation GAFA au Maroc : Une Nouvelle Ère Fiscale.

Détails des Nouvelles Taxes

Nabila Rmili a annoncé l’introduction des nouvelles taxes à Casablanca. Elles incluent des taxes spécifiques sur diverses autorisations délivrées par la commune, ainsi que des augmentations dans les impôts et les prix des transports.

Image Product Feature Price
TOP Pick
Moule Silicone Air Fryer Accessoire, 2 Pièces Panier Moule pour Friteuse à Air Chaud Réutilisable
Moule Silicone Air Fryer Accessoire, 2 Pièces Panier Moule pour Friteuse à Air Chaud Réutilisable Amazon
Trending
Moulinex Robot cuiseur
Moulinex Robot cuiseur, Recettes illimitées, Ecran tactile, Instructions étape par étape et tutoriels, 17 modes de fonctionnement Amazon

Types de Taxes et Montants

Les nouvelles taxes introduites par la Commune de Casablanca ciblent principalement les locaux commerciaux, professionnels, et autres activités économiques. Les montants forfaitaires associés à ces taxes sont les suivants :

  • Certificat de conformité : La commune exigera un montant forfaitaire de 5 000 DH pour l’obtention de ce document. Cette taxe s’applique aux locaux commerciaux et professionnels qui nécessitent une certification de conformité pour leurs aménagements.
  • Autorisation d’exploitation : La commune appliquera un montant forfaitaire de 2 000 DH pour l’autorisation d’exploitation des locaux commerciaux et professionnels. Cette taxe vise à réglementer l’exploitation de ces espaces.
  • Autorisation d’exercice d’activités : Un montant forfaitaire de 3 000 DH sera exigé pour l’autorisation d’exercice d’activités commerciales, industrielles ou artisanales. Cette mesure assure que toutes les activités commerciales respectent les régulations locales.
  • Salles de fêtes : Un montant forfaitaire de 50 000 DH sera appliqué pour l’autorisation d’exploitation des salles de fêtes. Cette taxe est destinée à encadrer l’exploitation de ces espaces pour des événements sociaux et culturels.

Raisons et Objectifs des Augmentations

Les nouvelles taxes à Casablanca ont été introduites pour plusieurs raisons cruciales. Tout d’abord, la ville blanche a besoin de ressources financières supplémentaires pour financer les infrastructures nécessaires à l’accueil des prochains événements sportifs. Ces événements exigent des investissements considérables dans les stades, les routes, les transports publics et d’autres infrastructures urbaines.

L’objectif principal de ces augmentations est de porter le budget annuel de Casablanca à 5,65 milliards de DH. Pour atteindre cet objectif, la mairie prévoit d’augmenter les recettes fiscales de 10 % par an. Cette augmentation est nécessaire pour couvrir les coûts des grands chantiers.

De plus, ces nouvelles taxes à Casablanca s’inscrivent dans le cadre d’une gestion budgétaire plus rigoureuse et transparente. Conformément aux dispositions de l’article 92 de la loi organique n°113-14 relative aux communes. Cette loi garantit aux conseils communaux la prérogative de définir les montants des taxes locales. Cela permet ainsi à la Commune de Casablanca de fixer les nouveaux montants forfaitaires pour diverses autorisations.

En résumé, les nouvelles taxes et augmentations ont pour but de :

  • Renforcer les ressources financières de la ville : Augmenter les recettes fiscales pour financer les grands projets d’infrastructure.
  • Préparer la ville pour des événements internationaux : Assurer que Casablanca dispose des infrastructures nécessaires pour accueillir la CAN 2025 et le Mondial 2030.
  • Assurer une gestion budgétaire transparente : Conformément aux lois locales, fixer des montants forfaitaires pour les taxes locales, garantissant ainsi une meilleure régulation des activités économiques.

Impact Budgétaire et Réactions

Les nouvelles taxes visent à augmenter les recettes pour financer des projets d’envergure. Cependant, elles suscitent également diverses réactions parmi les résidents, les commerçants et les autorités locales.

Lire aussi : Impôts sur les Profits Immobiliers au Maroc.

Prévisions Budgétaires

Les prévisions budgétaires détaillent l’utilisation des fonds collectés à travers ces nouvelles taxes. Ils seront principalement investis dans :

  • Construction et rénovation de stades : Moderniser les infrastructures sportives pour répondre aux normes internationales.
  • Amélioration des infrastructures de transport : Développer les réseaux de transport en commun et améliorer les routes pour faciliter la mobilité urbaine.
  • Développement urbain : Investir dans des projets de développement urbain pour améliorer la qualité de vie des résidents et attirer des investissements étrangers.

Réactions et Opinions

Les nouvelles mesures fiscales ont suscité une gamme de réactions parmi les résidents, les commerçants et les autorités locales. Voici quelques-unes des opinions exprimées :

  • Résidents : Certains résidents soutiennent ces mesures, reconnaissant l’importance des événements sportifs pour l’image internationale de Casablanca et les bénéfices économiques potentiels. D’autres, cependant, s’inquiètent de l’impact financier immédiat sur leur vie quotidienne. Notamment en ce qui concerne l’augmentation des prix des transports et des services.
  • Commerçants : Les commerçants expriment des préoccupations concernant l’impact des nouvelles taxes sur leurs coûts d’exploitation. Beaucoup craignent que ces taxes n’augmentent leurs charges financières, réduisant ainsi leur rentabilité. Certains commerçants envisagent même de transférer ces coûts supplémentaires à leurs clients. Cela impactera le coût d’achat des consommateurs.
  • Autorités locales : Les autorités locales, en particulier celles impliquées dans la gestion budgétaire de la ville, soutiennent ces mesures. Elles soulignent que les nouvelles taxes sont essentielles pour financer les projets d’infrastructure nécessaires et améliorer la qualité de vie des résidents. Elles mettent également en avant la transparence et la rigueur de la gestion budgétaire, conformément aux dispositions légales en vigueur.

En résumé, les nouvelles taxes à Casablanca sont cruciales pour financer les infrastructures nécessaires. Les fonds seront investis dans des projets d’infrastructure majeurs, y compris la construction et la rénovation de stades, l’amélioration des infrastructures de transport et le développement urbain. En investissant dans des infrastructures modernes et durables, la capitale économique vise non seulement à améliorer sa position internationale, mais aussi à offrir une meilleure qualité de vie à ses résidents et à stimuler la croissance économique à long terme.

Pour plus d’articles sur le Maroc, c’est ici.