Bilan du Hajj 1445 : Des décès naturels parmi les pèlerins marocains, selon le ministère

0
149
Bilan du Hajj 1445 - Des décès naturels parmi les pèlerins marocains, selon le ministère

Bilan du Hajj 1445 – Selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques, la saison actuelle du Hajj 1445 n’a pas connu de « situation anormale » concernant les décès des pèlerins marocains, avec un bilan comparable à celui des années précédentes.

Bilan du Hajj 1145 : Contexte des décès des pèlerins marocains

Durant cette saison du Hajj, vingt décès ont été enregistrés parmi les pèlerins marocains. Ces pertes, qui se situent dans la moyenne historique, ont été principalement des « morts naturelles », comme le souligne le communiqué du ministère. Cette annonce vient contredire les rumeurs d’incidents majeurs ou de conditions défavorables pour les pèlerins marocains cette année.

Cette situation diffère de celle vécu par les égyptiens qui ont connu plus de 500 décès dus à de mauvaises gestion des agences de voyages.

Analyse comparative avec les années précédentes

Le ministère rappelle que, sur les vingt dernières années, le nombre de décès parmi les pèlerins marocains a toujours oscillé entre 30 et 45 cas. Cette année, avec un total de 20 décès, le bilan se place donc dans la fourchette basse, ce qui peut être considéré comme un résultat positif au regard des conditions souvent difficiles du pèlerinage.

Profil des pèlerins et causes des décès

Un détail notable de cette année est l’âge des pèlerins : 15% des participants marocains au Hajj avaient plus de 80 ans. Cette statistique importante met en lumière la démographie vieillissante des participants et explique en partie la nature des décès, tous qualifiés de naturels par les autorités.

Lire aussi : Hausse Significative des Prix du Hajj 2024 pour les Marocains

Réactions et mesures prises suite au bilan du Hajj 1445

Face au bilan du Hajj 1445, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a tenu à rassurer les familles et le public en affirmant que toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et le bien-être des pèlerins avaient été prises. Le communiqué met également en avant l’efficacité des organisations officielles et des agences de voyages dans la gestion du pèlerinage, qui permet de maintenir un taux de mortalité relativement stable d’année en année.

Le bilan de cette année du Hajj pour les pèlerins marocains reflète une gestion positive du pèlerinage malgré les défis logistiques et sanitaires. Avec un nombre de décès ayant des causes naturelles identifiées, les autorités marocaines espèrent continuer à offrir une expérience sûre et spirituellement enrichissante pour tous les participants.

Pour plus d’actualité sur le Maroc, c’est ici.