Sanctions contre des agences de voyages après le drame à La Mecque

0
182
Sanctions contre des agences de voyages après le drame à La Mecque
© Fadel Senna, AFP

L’Égypte va imposer des sanctions à l’encontre d’agences de voyages à la Mecque. Le tout pour leur rôle dans la tragédie survenue lors du récent pèlerinage à La Mecque. En effet, cette année est marquée par la mort de plus d’un millier de pèlerins sous des températures extrêmes.

Une catastrophe aux lourdes conséquences

Le pèlerinage annuel à La Mecque, considéré comme un des cinq piliers de l’islam, attire des millions de fidèles du monde entier. Cette année, la chaleur accablante a provoqué une catastrophe sans précédent. Plus de 1 100 fidèles, principalement égyptiens, ont perdu la vie. Ce drame révélant les failles dans la gestion des flux de pèlerins.

Lire aussi : Hausse de prix de près de 3200 dh des frais du Pèlerinage

Face à cette tragédie, le Premier ministre égyptien Moustafa Madbouli a annoncé des sanctions drastiques contre les agences de voyages vers la Mecque responsables. Ces entités sont accusées d’avoir envoyé des pèlerins sans les autorisations nécessaires, mettant ainsi leur vie en danger. Les licences de seize agences ont été révoquées. De lourdes amendes ont été imposées pour compenser les familles des victimes.

Dans certaines vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, des pèlerins se plaignent des conditions de voyage. Manque d’eau, de nourriture, de rafraichissement avec des températures allant jusqu’à 52 degrés.

Renforcement des régulations du pèlerinage avec des sanctions contre les agences de voyages vers la Mecque

La catastrophe a mis en lumière le besoin urgent de réglementations plus strictes dans l’industrie du pèlerinage. Les critiques pointent du doigt la laxité des contrôles et la cupidité des agences qui exploitent la foi des pèlerins pour des gains financiers, souvent au détriment de leur sécurité.

Experts et autorités appellent à une refonte du système de gestion des pèlerinages. Il est suggéré d’introduire des mécanismes de vérification plus rigoureux pour les agences de voyages et d’améliorer les infrastructures à La Mecque pour mieux accueillir les pèlerins et garantir leur bien-être.

Impact et réactions à l’international

La décision de l’Égypte a été largement commentée au niveau international. Des appels à une collaboration plus étroite entre les pays pour superviser et sécuriser les voyages religieux. Cette collaboration pourrait prendre la forme de partenariats transnationaux pour la surveillance et la certification des agences de voyages.

Lire aussi : Un Pèlerinage à vélo du Maroc à la Mecque

L’industrie du voyage religieux, un marché lucratif, pourrait subir des transformations significatives. Les agences devront probablement adopter des normes plus élevées et prouver leur conformité pour continuer à opérer, redéfinissant ainsi les pratiques commerciales dans ce secteur.

Les sanctions imposées par l’Égypte aux agences de voyages après le drame de La Mecque soulignent la nécessité de réformes profondes pour protéger les pèlerins. Cette initiative pourrait marquer un tournant décisif dans la manière dont les voyages religieux sont organisés et réglementés, garantissant que la dévotion ne se transforme plus en désastre.

Avec AFP.

Pour plus d’actualité sur le Monde, c’est ici.