Les États-Unis et la préservation des mosaïques à Volubilis

0
Les États-Unis et la préservation des mosaïques à Volubilis

Les États-Unis et le Maroc ont conjointement participé à un projet de préservation des mosaïques à Volubilis. Aimee Cutrona, Cheffe de Mission adjointe de l’Ambassade des États-Unis au Maroc, a annoncé l’achèvement du Projet de préservation des mosaïques à Volubilis. Ce projet a durée deux ans. Il visait à préserver les mosaïques historiques du site de la ville historique romaine de Volubilis près de Meknès. L’Association Ifker d’Éducation sur l’Environnement et le Développement Durable et le Ministère marocain de la Culture ont soutenu les travaux. Ces derniers ont été financés par le Fonds des Ambassadeurs américains pour la préservation culturelle.

Lire aussi : Volubilis

La préservation des mosaïques de Volubilis lancée depuis début 2022

Le projet de préservation des mosaïques de Volubilis a été lancé le 19 janvier 2022. Le lancement s’est fait en présence notamment de Mehdi Bensaïd, ministre de la Culture, et a été achevé le 20 décembre 2022. Les travaux de restauration ont porté sur les mosaïques de la Maison d’Orphée à Volubilis et des dizaines de panneaux de mosaïque du site de la cité romaine ancienne de Banassa, actuellement entreposés à Volubilis.

Grâce au projet, les artisans locaux ont pu se former à la restauration et à la préservation des mosaïques. Le but était de créer des moyens de subsistance durables dans la région. L’objectif était de préserver un large éventail du patrimoine culturel dans le monde. Les mosaïques historiques des 2ᵉ et 3ᵉ siècles inspirées de la mythologie gréco-romaine faisaient parti du projet.

Le rôle des États-Unis dans le patrimoine culturel marocain

L’Ambassade des États-Unis au Maroc a financé des dizaines de projets de préservation du patrimoine culturel dans le Royaume. Ces financement sont fait au travers le Fonds des Ambassadeurs américains pour la préservation culturelle. Le montant total a dépassé le million de dollars. Le projet de Volubilis a été financé par un fonds spécial dédié à la célébration du 20ᵉ anniversaire du Fonds des Ambassadeurs américains pour la préservation culturelle.

En tant que partenaire et allié indéfectible du Maroc, l’Ambassade des États-Unis au Maroc envisage une collaboration continue pour préserver le patrimoine commun et favoriser la prospérité des générations futures.