Un marocain et une marocaine lancent une académie de football !

0
1827

L’ancien défenseur du Wydad Casablanca, Naim Aarab, évoluant désormais à Tubize (D2 belge) et Ibtissam Bouharat (ex-joueuse d’Anderlecht et du PSV Eindhoven) sont deux des trois initiateurs d’une toute nouvelle académie, lancée en Belgique, plus précisément à Tubize, ville francophone belge à 20km de la capitale bruxelloise.

Get It : Trouver les talents de demain

Nommée “Get It”, l’académie met en avant l’objectif de l’institution : être une école de performance, de détection et d’évolution pour les jeunes pépites du football, garçons et filles.

Au-delà de la performance sportive, Naim Aarab surligne l’aspect social et humain de “Get It Foundation”. En effet, l’académie a également pour but de faire acquérir aux adolescents, membres de la structure, plusieurs valeurs essentielles pour leurs épanouissements personnels. L’entraide, la modestie et l’humilité sont les valeurs primordiaux qui seront inculquées selon l’ancien joueur casaoui, Naim Aarab, interviewé par Discovery Morocco pour l’occasion.

Le collectif > l’individualisme, maître mot de cette école de football

Le football, très enclin à être de plus en plus individualiste avec la mise en avant de la statistique, de la performance individuelle et de la classification des joueurs fait perdre l’essence-même de ce sport roi : son aspect collectif et de groupe. Ainsi, “Get It Foundation” ne sera pas une académie au sens propre du terme mais une réelle “école de football” . Et pour arriver à cela, l’académie a des référents confirmés.

Naim Aarab, fort de 10 sélections au sein des espoirs de la Belgique entre 2009 et 2010, a côtoyé de grands noms du football européen durant cette période de convocation comme Vincent Kompany, Thomas Vermaelen ou encore un autre belgo-marocain : Marouane Fellaini. Il a ensuite réaliser un parcours de vrai globe-trotter dans sa carrière de footballeur jusqu’à lui faire connaître ses terres d’origine marocaine en évoluant au Wydad Casablanca durant 4 années en cumulée et connaître trois titres de champions de la Botola avec ce club.

Mais ce n’est pas tout, car les petites filles de l’académie auront également un référent de marque, une certaine Ibtissam Bouharat, sportive féminine africaine de l’année en 2013, meilleure joueuse africaine du championnat belge en 2014 ou encore championne de Belgique avec Anderlecht en 2013.

Ainsi, cette nouvelle école de football pour les jeunes, garçons et filles, cherche réellement l’épanouissement dans la pratique du football. Fondée par des professionnels et passionnés du monde du football, Get It montre également la réussite de la communauté marocaine de Belgique et c’est à saluer. Car comme nous pouvons lire sur le site officiel de Get It : “Le sport est le dépassement de soi. Le sport est école de vie”

 

PARTAGER
Article précédent#EditoDeMexico 81 : Maroc/Mali: radiographie d’une relation fraternelle
Article suivant#EditoDeMexico 82 : Où va la Royal Air Maroc ?
El Yattioui Yassine, doctorant à l'Université de Salamanque en Espagne et diplômé d’un Master 2 d’Intelligence Stratégique des Relations Internationales à l’Université Jean Moulin Lyon III ajouté à un Master 1 de Science Politique à l’Université Lumière de Lyon II, son parcours est pluridisciplinaire. Secrétaire général du centre de recherches NejMaroc, il est également chercheur au sein de l'Observatoire du monde musulman au Mexique tout en occupant un poste de conseiller pour le parti politique marocain, le RNI pour l'antenne Paris 75. Côté médias, il est éditorialiste au sein de Discovery Morocco sur les questions politique et de relations internationales.