Un Nouveau Cimetière d’Ihsan à Casablanca

0
224
Un Nouveau Cimetière d'Ihsan à Casablanca

Le projet du nouveau cimetière d’Ihsan répond à la demande croissante d’espaces funéraires dans la région, offrant une solution durable et respectueuse pour l’enterrement des morts musulmans.

Lire aussi : Bourse de Casablanca: Innovation avec REIT et ETFs.

Détails du Projet

Le cimetière d’Ihsan se situe dans la province de Médiouna. Il s’étend sur plus de 118 hectares et peut accueillir plus de 40 000 tombes sur les 30 prochaines années. Le projet a coûté près de 75 millions de dirhams et a été réalisé grâce à un partenariat entre plusieurs organisations.

Inauguration et Partenaires

La cérémonie d’inauguration a attiré de nombreuses personnalités. Étaient présents, Abdel Latif Mazouz, président du Conseil territorial de la région Casablanca-Settat, et Salem Al-Shakaf, gouverneur de la région de Médiouna. La communauté de Sidi Hajjaj, la Direction générale des collectivités territoriales, et le ministère des Dotations et des Affaires islamiques ont également participé à l’événement.

Image Product Feature Price
TOP Pick
Cahier Écriture Française
Cahiers d’exercices magiques pour l’écriture et la calligraphie – Réutilisables – 4 livres et stylos Amazon
Trending
Friteuse sans Huile
COSORI Air Fryer 5,5L avec 13 Fonctions, Friteuse sans Huile 1700W, avec 100 Recettes , Pour Cuire, Frire, Rôtir et Griller tous vos Aliments Amazon

Caractéristiques du Cimetière

Le cimetière d’Ihsan couvre une superficie de 118 hectares. Il est conçu pour accueillir environ 40 000 tombes sur une période de 30 ans. Les infrastructures prévues comprennent :

  • Des allées bien aménagées.
  • Un local administratif.
  • Une mosquée.

Contexte et Besoin d’un Nouveau Cimetière

La création de ce nouveau cimetière est une réponse à la saturation des cimetières existants à Casablanca. La ville connaît une demande croissante d’espaces funéraires, rendant nécessaire l’ouverture de nouveaux sites.

Saturation des Cimetières Existants

Les principaux cimetières de Casablanca, comme Al Ghofrane, Achouhada’e et Arrahma, sont proches de la saturation. Par exemple, Al Ghofrane accueille environ 60 dépouilles chaque jour. L’extension de ces cimetières est impossible en raison de la problématique de l’assiette foncière.

Initiatives de Développement Régional

Le Conseil régional de Casablanca-Settat mène plusieurs initiatives pour résoudre cette situation. Le programme régional de développement 2022-2027 prévoit la création de nouveaux cimetières et l’amélioration des infrastructures existantes. Ces efforts visent à alléger la pression sur les cimetières actuels et à offrir des solutions durables pour l’avenir.

Le nouveau cimetière d’Ihsan est une réponse nécessaire à la saturation des cimetières de Casablanca. Il offre des solutions durables et respectueuses pour la communauté musulmane locale. Grâce aux initiatives du Conseil régional et aux partenariats avec diverses organisations, Casablanca se dote des infrastructures nécessaires pour répondre aux besoins futurs en espaces funéraires.

Pour plus d’actualité sur le Maroc, c’est ici.