L’exportation de l’artisanat marocain : un marché à conquérir

0
L'exportation de l'artisanat marocain - un marché à conquérir

L’artisanat marocain, le fer de lance de l’économie

Au Maroc, l’exportation de l’artisanat marocain est à fort potentiel. Le secteur de l’artisanat est bien plus qu’un simple secteur économique. C’est un véritable trésor culturel, qui reflète toute la richesse et la diversité du pays. Des tapis colorés aux bijoux en argent, les artisans perpétuent des traditions séculaires, transmises de génération en génération.

Lire aussi : L’artisanat marocain : Un secteur stratégique de l’économie ?

Mais l’artisanat, c’est aussi un pilier de l’économie marocaine. Le secteur représente 7% du produit intérieur brut et emploie plus de 2,4 millions de personnes. C’est un vivier d’emplois très important.

Pour développer ce secteur traditionnel, le gouvernement mise sur la formation des artisans, l’innovation et l’exportation des produits artisanaux marocains à l’international. Pas moins de 62 établissements proposent des formations dédiées aux métiers de l’artisanat traditionnel. Parmi eux, on compte 22 Instituts Spécialisés des Arts Traditionnels (ISAT) et 40 Centres de Qualification Professionnelle dans les Arts Traditionnels (CQPAT). Tous ces centres de formation réunis offrent plus de 16 000 places aux apprentis artisans chaque année.

Lire aussi : L’Art de la Céramique au Maroc : Histoire, Tradition et Innovation

Le savoir-faire unique du Maroc séduit bien au-delà des frontières, avec un fort potentiel à l’export.

Le secteur de l’export en augmentation malgré la faible part de marché

Les ventes à l’export ont d’ailleurs atteint des sommets en 2022, boostées par le Mondial au Qatar. L’exportation de l’artisanat marocain représente 1 milliard de dirhams. Une croissance à deux chiffres est prévu pour 2023 et les années qui viennent. En octobre 2023, les chiffres présentent déjà une croissance de 8% par rapport à 2022. En soulignant que 2022 est un record historique pour le secteur de l’export.

Lire aussi : Maroc, premier exportateur automobile en Afrique

Même si les exportations ne pèsent encore que 1% du marché de l’artisanat marocain, le potentiel de croissance est énorme. Le chiffre d’affaires total du secteur est estimé à 140 milliards de dirhams. Les prochaines échéances sportives, comme le Mondial 2030, pourront booster encore le secteur.

Cet héritage ancestral, les nouvelles générations d’artisans en sont fiers. Ils innovent en s’inspirant des tendances actuelles, tout en préservant les traditions séculaires. L’artisanat au Maroc a su garder son identité tout en évoluant avec son temps.