RENÉGATS, MORISQUES ET JUIFS

0
563
SOUS COPYRIGHT.

Selon l’auteur Mercedes García-Arenal, dans son livre “Ahmad al-Mansour : Les débuts du Maroc moderne”:

Les Renégados, les Morisques et les Juifs ont joué un rôle important dans le Maroc d’Ahmad Al Mansour. Ils étaient, en fait, l’extension du pouvoir du sultan, représentant son armée, sa garde, les équipages de ses navires corsaire, ses fonctionnaires du Trésor et les collecteurs d’impôts et les protagonistes de ses principaux programmes économiques et commerciaux.

Néanmoins, ils ont été marginalisés par la société marocaine, n’ont jamais été véritablement intégrés et n’ont jamais fait partie de l’élite malgré le pouvoir militaire et économique que beaucoup d’entre eux ont acquis. C’est précisément parce qu’ils étaient des étrangers qu’ils ont assumé ces rôles. S’ils en venaient à s’intégrer, ils cessaient d’être utiles précisément parce que les fonctionnaires de la dynastie n’étaient pas censés représenter la société.

Il faut cependant admettre que le déséquilibre apparent entre ce secteur de la société, les “Oulamas et Sharifs” musulmans, est accentué par la source de la matière : Les sources arabes traitent principalement des érudits, des saints et des sharifs, soit dans des recueils hagiographiques, des dictionnaires biographiques d’Oulamas’ ou des ouvrages généalogiques sur les lignées arabes et sharif, tandis que les documents européens traitent principalement des groupes avec lesquels les marchands, agents et envoyés diplomatiques étrangers traitent.

Au Maroc, la plupart des renégats étaient d’origine espagnole et portugaise. Comme dans d’autres régions d’Afrique du Nord, les Renégats constituaient une caste, un groupe social fermé faisant partie de la hiérarchie avec un rôle politique et militaire important : ils servaient dans la garde personnelle des gouverneurs et du Sultan ; ils ont rejoint l’armée, les administrations gouvernementales et, fait intéressant, l’équipage des navires corsaires. Au XVIIe siècle, les Renégats ont commencé à utiliser de plus grands navires nordiques qui leur permettaient de naviguer avec des corsaires anglais au-delà du détroit de Gibraltar et en haute mer.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here