#EditoDeMexico9: Noor, une ambition à partager

0
414

Le 21 mars, lors du congrès ALADAA (Asociación Latinoamericana de Estudios de Asia y África) à Tijuana, dans les locaux de la UABC, j’ai eu le plaisir de donner une conférence sur le projet Noor, à Ouarzazate, au Maroc. Il s’agit du plus grand projet de production d’énergie solaire au Monde.

L’idée était d’analyser, au delà de l’intérêt énergétique, les intérêts géopolitiques pour le Maroc. Car au delà de la gouvernance énergétique nationale, se pose la question de la production et la consommation d’énergie sur le plan continental. Le Maroc est désormais vu comme un modèle par de nombreux pays africains.

Le modèle du PPP (Partenariat Public-Privé) et des financements bilatéraux et multilatéraux a fait ses preuves avec Noor. La Banque Mondiale a joué un grand rôle mais également la BAD.

Mais n’oublions pas le MASEN, structure souple et efficace.

Mais rien n’aurait été possible sans le volontarisme politique au plus haut sommet de l’Etat car il s’agit bien du fruit de la vision royale. D’ailleurs SM le Roi continue de présider une à deux réunions de suivi chaque année. A méditer pour de nombreux pays africains, afin de réaliser d’ici quelques décennies une autonomie énergétique.

PARTAGER
Article précédentGenève – Premier jour du deuxième round des discussions sur le Sahara
Article suivantMERNISSI ET LE FEMINISME ISLAMIQUE
El Yattioui Mohamed Badine, né en France de parents marocains, est docteur en Science Politique de l'université de Lyon (France). Il a rédigé une thèse intitulée "Les enjeux géostratégiques des programmes publics de Washington à destination de l'Amérique Latine, de George Bush père à George Bush fils (1988-2008)". Spécialiste des questions de sécurité globale et de gouvernance globale, il enseigne à la UDLAP Cholula, Puebla (Universidad De Las Américas Puebla) au Mexique et à l'Université Jean Moulin Lyon III. Il préside le think-tank NejMaroc, Centre Marocain de Recherche sur la Globalisation qui publie une revue semestrielle et qui organise des événements dans différents pays et dirige le Séminaire Permanent sur le monde musulman (Observatorio sobre el mundo musulman) au sein de la UDLAP qui s'apprête à publier un livre sur les institutions politiques du monde musulman contemporain en espagnol. Il a publié des articles académiques pour des revues marocaines, mexicaines et colombiennes et a participé à des conférences au Maroc, en France, en Colombie et au Mexique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here