Moulay Abdelhafid, sultan du Djihad

0
9260

Fils du Sultan Hassan Ier et demi frère du sultan Moulay Abdelaziz alors au pouvoir de 1894 à 1908. Moulay Abdelhafid est poussé par la grogne populaire en raison de “la faiblesse” du Sultan Moulay Abdelaziz et de la situation dans l’Empire avec en prime la pression occidentale.

Khalifa du sultan Moulay Abdelaziz à Marrakech. Moulay Abdelhafid voyait avec satisfaction l’affaiblissement du pouvoir de son frère. Sinistre, farouche, fanatique c’est ainsi que les auteurs qualifiaient Moulay Abdelhafid à l’époque. C’est en exploitant la situation que Moulay Abdelhafid se prépara à conquérir le pouvoir.

Il gagna ainsi avec lui l’influence des Zayans, du El Glaoui, les grands seigneurs de l’Atlas, les notables de Marrakech, il leva une véritable armée contre son frère, le sultan au pouvoir.

Le 16 août 1907, il se faisait proclamer sultan et constitua ainsi son makhzen. Il fragilisa ainsi le pouvoir central de son frère, déjà affaiblit par les attaques du rogui bou hmara. Le Maroc était ainsi divisé par la puissance de Fès sous le commandement de Moulay Abdelaziz et enfin la puissance de Marrakech sous le commandement de Moulay Abdelhafid.

Pour s’emparer du pouvoir et destituer son frère, Moulay Abdelhafid devait conquérir Fès et se faire reconnaître sultan. Et inversement, Moulay Abdelaziz voulut s’emparer de Marrakech pour éliminer son frère.

Mais pendant que Moulay Abdelaziz était à Rabat, Moulay Abdelhafid en profita pour se rendre à Meknès puis à Fès. Il réussit ainsi à fédérer les oulémas de Fès de son côté et s’élance en direction de Rabat pour éliminer son jeune frère.

Ainsi, pour les marocains, Moulay Abdelhafid était qualifié de sultan du Djihad en raison de son fanatisme contre la présence occidentale sur le sol marocain. Mais c’est à Tamelelt qu’ Abdelaziz est battu par son frère Moulay Abdelhafid. Les occidentaux et l’ensemble des marocains reconnaissent ainsi officiellement Moulay Abdelhafid comme étant le nouveau sultan du Maroc.

Mais la situation va rapidement dégénérer, Moulay Abdelhafid accède au pouvoir et découvre que le trésor est vide, de l’influence conséquente des occidentaux sur le Maroc, sa marge de manœuvre était limitée, il essaya de se justifier et d’expliquer au peuple la situation du Maroc. Mais c’était trop tard.

En 1912, le Maroc tombe entre les griffes du protectorat. Moulay Abdelhafid réussit à retirer quelques principes et essaye de s’opposer au régime du protectorat. Mais il est contraint de signer le traité instituant le protectorat. Il dira plus tard qu’il se refuse d’être considéré comme un traître. Il menaçait régulièrement d’abdiquer sans compter la pression qu’il exerçait sur les autorités françaises, comme en atteste son refus de signer les dahirs. Il dira également : “Je refuse d’être le sultan du protectorat”, il sera poussé à abdiquer. Quelques semaines après avoir ratifié le traité de protectorat, il décide de s’exiler.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here