L’islamophobie, état d’âme de la France

0
1222

Mohamed Badine El Yattioui, docteur en Science Politique de l’université de Lyon (France). Spécialiste des questions de sécurité globale et de gouvernance globale, il enseigne à la UDLAP (Universidad De Las Américas Puebla) au Mexique et à l’Université Jean Moulin Lyon III. Il préside le think-tank NejMaroc, Centre Marocain de Recherche sur la Globalisation qui publie une revue semestrielle et qui organise des événements dans différents pays et dirige le Séminaire Permanent sur le monde musulman (Observatorio sobre el mundo musulman) ILM. 

Castaner, Blanquer, Odoul, Zemmour et Thréard. Ils sont ministres, dans l’opposition ou dans les médias et ils ont un poids commun qui est la haine de l’Islam. Une haine assumée et revendiquée. Ils se drapent sous les oripeaux de la laïcité pour tenter de la justifier. Mais la haine reste la haine. La laïcité permet la critique des religions. Pas un sentiment aveugle qui vise en réalité uniquement à la division des Français. Ce poison est comme quelque chose de constant dans l’histoire nationale. La volonté de certains de vouloir fracturer la société. Ils disent aimer la France mais ils oublient (volontairement ?) qu’en agissant ainsi ils la rendent plus plus faible et plus vulnérable car divisée.

Reste le cas Macron. Le président qui se voulait rassembleur en 2017 cède à la tentation, comme ses deux prédécesseurs, de rejeter son incapacité à améliorer la situation économique et sociale sur une partie de la population. La nostalgie accompagnant le décès du président Chirac démontre que les Français regrettent cette époque de rassemblement national. L’ironie est que cette terminologie soit désormais utilisée par le parti qui l’a combattu durant plusieurs décennies.

 

PARTAGER
Article précédentBachir Edkhil et Mohamed Badine El Yattioui, un duo pour l’amitié Maroc/Amérique Latine.
Article suivant#EditoDeMexico 39: La recherche marocaine en Sciences Sociales et Sciences Humaines est en crise. Quelles solutions ?
El Yattioui Mohamed Badine, né en France de parents marocains, est docteur en Science Politique de l'université de Lyon (France). Il a rédigé une thèse intitulée "Les enjeux géostratégiques des programmes publics de Washington à destination de l'Amérique Latine, de George Bush père à George Bush fils (1988-2008)". Spécialiste des questions de sécurité globale et de gouvernance globale, il enseigne à la UDLAP Cholula, Puebla (Universidad De Las Américas Puebla) au Mexique et à l'Université Jean Moulin Lyon III. Il préside le think-tank NejMaroc, Centre Marocain de Recherche sur la Globalisation qui publie une revue universitaire semestrielle et en parallèle, organise des événements dans différents pays. Par ailleurs, il dirige le Séminaire Permanent sur le monde musulman (Observatorio sobre el mundo musulman) au sein de la UDLAP dont la publication d'un livre sur les institutions politiques du monde musulman contemporain en espagnol au cours de l'année 2019 connaît un franc succès. De plus, il publie des articles académiques pour des revues universitaires et scientifiques marocaines, mexicaines et colombiennes tout en participant à des conférences/congrès au Maroc, en France, en Colombie et au Mexique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here