L’inquiétant phénomène des enfants marocains vagabondant dans les rues de Paris.

0
10508

Depuis quelques années, la capitale française est le témoin d’un triste phénomène, celui d’enfants marocains, livrés à eux-mêmes, en proie aux pires sévices de la rue.

En effet, dans le quartier de la Goutte d’or dans le 18ème arrondissement de Paris, des enfants âgés pour la plus part entre 10 et 13 ans ont transité de manière illégale par l’Espagne pour se retrouver dans les rues de Paris. Se cachant la plus part du temps sous les bus, ces enfants se retrouvent confrontés à eux même, ne maîtrisant souvent que l’arabe et l’espagnol, ils se retrouvent contraints à voler et agresser afin de pouvoir survivre, se retrouvant in fine dans le cercle vicieux des dérives de la rue, à savoir drogues et violences.

Les autorités consulaires du Royaume à Paris, après l’expansion inquiétante du phénomène, ont indiqué qu’elles étaient prêtes à aider afin de mettre fin à cette situation invivable, à la fois pour les enfants et pour les riverains, en participant activement à la recherche des familles des enfants en question, restées au Maroc.

Actuellement s’élevant au nombre de 60 dans les rues de la capitale française, il semblerait que Paris ne soit qu’une escale dans leur épopée vers l’eldorado européen incarné par la Suède, pays dont les politiques migratoires semblent être plus favorables pour des enfants en quête d’un meilleur avenir.

Notons qu’au Maroc, le nombre d’enfants de la rue est estimé à 14.000 par les autorités locales. À Marrakech, ce phénomène devient de plus en plus inquiétant car ces derniers sont souvent à la merci de bandes organisant des trafics de tous genres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here