L’HISTOIRE DES IDRISSIDES

0
346
SOUS COPYRIGHT.

Dans son livre “Le Maroc Andalou: A la découverte d’un Art de Vivre”, il décrit:

Mais, à la fin du IIème. IXème siècle, l’image du Maroc est celle d’un pays divisé entre plusieurs entités. Outre la principauté de Sijilmassa, existent celles de Nakkour dans le Rif, et des Berghouatas dans les plaines et plateaux atlantiques, alors que dans le reste du pays des tribus et des confédérations de tribus vivaient en totale indépendance.

C’est dans ces circonstances de division que naquit, à Volubilis, la première grande dynastie musulmane du Maroc, celle des Idrissides, qui réalisa, pour la première fois dans l’histoire, l’unification du pays et fonda la ville de Fès.

Rappelons que l’avènement des Idrissides trouve ses racines dans la crise du Califat d’Orient qui avait divisé les musulmans entre partisans du gendre du Prophète, Ali, qui donnèrent naissance au chiisme, et son rival, Mou’awiya, qui fondera la dynastie Omeyyade à Damas avant que celle-ci ne soit supplanté par celle des Abbassides aux alentoursde 132/750.

En 169/786, Idriss Ibn Abdallah échappa à la répression abbasside et vint se réfugier au Maroc. Il s’installa à Oualili, antique Volubilis, en 171/788, au milieu d’une région indépendante la fois de l’influence des Kharijites de Sijilmassa, et de celle des Bergouatas du Tamesna. Fort du prestige de ses origines chérifiennes, en tant que descendant du Prophète, il fut très bien accueilli par les Berbères autochtones qui lui prêtèrent allégeance et reconnurent comme Imam. Il fonda la dynastie les Idrissides et prit le titre d’Idriss Ier.

Le règne d’Idriss Ier ne dura que trois ans (171/788 – 174-791). Mais avec une rapidité déconcertant, il put asseoir son autorité , mener des campagnes de pacification et rallier à lui nombre de tribus, au point de créer un Etat centralisé qui eut très vite une grande renommée, au point d’inquiéter le Grand Calife de Bagdad qui fit assassiner le monarque.

Les succès des Idrissides attirèrent beaucoup de monde à Oualili, première capitale du royaume, qui devint vite exiguë. Aussi, Idriss fonda-t’il en 172/789, sur la rive droite de l’oued Fès, à l’emplacement du quartier actuel des Andalous, une nouvelle capitale: Madinat Fas, Ville de Fès.

PARTAGER
Article précédentUn point sur le chômage au Maroc
Article suivant16 mai 2003, un jour noir marocain
Je me représente comme Ambassadrice du Maroc, j'écris sur mon pays et je le défends, je le découvre chaque fois où j'écris un article. Mon pays est riche avec de divers culture, Mon Maroc est à moi et à tous ceux qui l'aiment profondément. Hommage à mon père qui m'a toujours appris l'amour de la patrie. J'aime écrire sur l'histoire du Maroc en collectant des extraits des livres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here