JUDAÏSME MAROCAIN ET LES GRANDS COURANTS HISTORIQUES

0
686
SOUS COPYRIGHT.

Dans son livre ” Deux mille ans de vie juive au Maroc ” d’Haïm Zafrani, Elle décrit dans son premier chapitre par rapport au Judaïsme Marocain et les grands courants historiques, elle dit:

Le Judaïsme d’Occident musulman plonge ses racines dans un passé lointain. Historiquement, les juifs sont le premier peuple non berbère qui vint au Maghreb et qui ait continué à y vivre jusqu’à nos jours.

Sur l’établissement des colonies proprement juives sur les côtes africaines, à l’époque de Tyr et de Sidon, nous n’avons pas de documents épigraphiques, et guère d’autres témoignages. Ce monde appartient au domaine de la légende, et les récits concernant cette période n’ont été recueillis qu’à une époque récente. En divers lieux du Maghreb, dans l’île de Djerba(Tunisie), à Tanger, à Fez, dans la vallée du Drâ, au confins sahariens du Maroc, ces récits apparaissent, parlent de pierres-frontières posées par Joab ben Seruya, chef des armées du Roi David, venu jusque-là à la poursuite des philistins qui, pour certaines populations juives des montagnes, ne sont autres que les Berbères (on notera qu’on traduit ici l’hébreu Plishtim de la Bible par Braber).

[…] Une communauté juive habitait la ville romaine de Volubilis. Dans les ruines de cette cité ont été trouvés un chandelier en bronze ) sept branches et un débris de pierre tombale portant l’inscription hébraïque… Il semble que la colonie juive ait continué à y vivre jusqu’à l’arrivée des Arabes. Les historiens arabes eux-mêmes mentionnent l’existence, non loin de là, dans le Zerhoun, de tribus Berbères Judaïsées, au moment de la fondation de Fez, en 808.

[…] La théorie selon laquelle la majorité des juifs maghrébins serait d’origine Berbère est soutenue par un certain nombre d’historiens chez qui la “Judaïsation des Berbères” a acquis la réputation d’une donnée fondamentale. D’autres la révoquent en doute, comme H.Z. Hirschberg qui s’exprime en ces termes: “Il semble, dit-il, qu’il n’existe aucune base sollide à la théorie des Berbère judaïsés, ceux qui se seraient faits juifs en toute chose et qui constitueraient ainsi l’élément ethnique fondamental du judaïsme maghrébin… La preuve déterminante de l’absence de toute assimilation de groupements berbères importants est l’inexistence absolue de la pénétration des langues berbères dans la littérature juive.”

PARTAGER
Article précédentMERNISSI ET LE FEMINISME ISLAMIQUE
Article suivantVidéo : Le Pape François Ier adresse un message au peuple marocain
Je me représente comme Ambassadrice du Maroc, j'écris sur mon pays et je le défends, je le découvre chaque fois où j'écris un article. Mon pays est riche avec de divers culture, Mon Maroc est à moi et à tous ceux qui l'aiment profondément. Hommage à mon père qui m'a toujours appris l'amour de la patrie. J'aime écrire sur l'histoire du Maroc en collectant des extraits des livres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here