JE SUIS MAROCAIN(E)

0
163
LE DRAPEAU MAROCAIN.

Vous ne savez peut-être pas qui je suis, mais je suis marocain. J’habite peut-être à côté de chez toi. Je peux servir sur votre table, concevoir votre site Web, mettre un plâtre sur votre jambe ou enseigner à votre enfant. Au cas où tu ne m’aurais pas remarqué, je suis juste à côté de toi. Je viens d’un pays avec des montagnes et de la neige, des déserts et des plages, qui se trouve de l’autre côté de l’océan. Mais je vis en Amérique et je fais partie de son histoire.

[…]

Peu importe d’où je viens au Maroc, que je sois sombre ou clair, poétique ou mécanicien. Je suis toujours marocain. J’ai le chaabi dans le cœur, parfois les gnaoua, parfois je n’ai pas de musique du tout. Je peux être pieux ou non, libéral ou conservateur, mais je suis une des pièces de la courtepointe qu’est le Maroc.

Un quilt sauvage et merveilleux aux multiples couleurs qui fait du Maroc ce qu’il est et ce qu’il peut être. Pouvez-vous me voir ? Je fais les courses à côté de toi à l’épicerie. J’arrose mon logiciel en cours de développement. Je suis tout le monde qui est marocain aux États-Unis. J’ai peut-être de l’argent. Je suis peut-être pauvre. Mais je fais partie du tissu qui rend les États-Unis intéressants et diversifiés. J’apprécie peut-être le climat politique actuel aux États-Unis. Je le déteste peut-être. Mais soyez sûr. J’ai une voix et je veux la faire entendre.

Je m’occupe peut-être des gens à la maison. J’ai peut-être passé ma vie dans un autre pays, élevé par des parents marocains. Je suis beaucoup de gens différents. J’ai une richesse culturelle à vous apporter. Ecoute-moi bien. Respectez ma religion et laissez-moi me tenir à vos côtés….

[…]

Je suis musicien, poète, clerc, écrivain. Je suis chauffeur de taxi, serveur, ingénieur, banquier ou mère au foyer. Parfois, je me sens perdu loin de ma patrie. Parfois, je me sens perdu quand je rentre chez moi. Parfois, je m’adapte aux deux endroits. Parfois, je me sens perdu des deux côtés. Mais je suis qui je suis. Je suis un Marocain et un être historique vivant, riche en patrimoine et en beauté. Viens avec moi au Maroc. Sois mon ami et laisse-moi te montrer le Maroc, terre de beauté et de rêves, les couloirs obscurs et le ciel azur.

Extrait du livre “Cartes postales du Maroc” de Kathleen Woolrich.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here