Interview avec le joueur Abdelaziz Barrada

0
1897

Discovery Morocco Sport (D.M Sport) est parti à la rencontre d’Abdelaziz Barrada, 28 ans, international marocain et pensionnaire du club d’Al Nasr. Après avoir fait ses classes en région parisienne, il s’en va s’illustrer au championnat espagnol à Getafe, une belle réussite puisque de grosses écuries européennes le suivent assidumment. Contre toute attente, il part au golfe à Al Jazira club. Après les insistances de Marcelo Bielsa (alors sur le banc de l’OM en 2014), les dirigeants marseillais font le nécessaire pour rapatrier le Lion de l’Atlas au championnat français. Un passage mitigé dans lequel il multiplie les bonnes performances (en étant durant plusieurs semaines le deuxième meilleur passeur du championnat), et les pépins physiques. Il retourne alors au golfe puis… Plus rien. Le joueur se fait discret, il enchaîne les matchs au championnat émirati, les bonnes performances, quelques pépins physiques ici et là, mais son passage se fait très discret et il perd sa place en sélection.

Sa carrière a donc été assez irrégulière ; d’abords pressenti pour être la future grande star de la sélection marocaine, il n’est pas parvenu à trouver une certaine stabilité. Mais le joueur revanchard n’a pas dit son dernier mot. A 28 ans, il nourrit encore de belles ambitions, et il a encore le temps pour ! Interview exclusive avec le joueur.

________________

DM SPORT : Bonjour Abdelaziz. Nous sommes très honorés de réaliser cette interview avec toi. Pour ceux qui n’ont pas suivi ton actualité parle nous un peu de ta situation en ce moment.

ABDELAZIZ BARRADA : Actuellement je joue ma deuxième saison pour le Al Nasr Dubaï FC.

DMS : Tu t’épanouies bien dans le championnat émirati ? Quelles différences as-tu noté avec les championnats français et espagnols dans lesquels tu as évolué auparavant ?

AB : Ça se passe bien l’hamdulilah. J’ai été ralenti par quelques blessures mais aujourd’hui ça va mieux. C’est un championnat très physique contrairement à ce qu’on pourrait penser et les conditions de jeu sont parfois très difficiles avec des matchs sous une forte chaleur.

DMS : Tu es encore jeune, 28 ans, aspires-tu encore à de grandes ambitions ? Jouer pour un club 5 étoiles par exemple ?

AB : J’ai l’objectif de revenir en Europe dans l’un des 5 grands championnats incha’Allah, et pourquoi pas figurer dans un club jouant le haut du tableau.

DMS : Cet hiver, des rumeurs circulaient sur une possible signature au WAC Casablanca, tu suis un peu la Botola ? Tu as un club favori que tu supportes ?

AB : Oui je suis un peu… Le championnat s’améliore d’année en année. Je n’ai pas d’équipe favorite mais de voir l’engouement qu’il y’a autour des équipes comme le Raja ou le WAC c’est juste impressionnant.

DMS : On a vu sur les réseaux sociaux que tu suivais pas mal les prestations de tes amis du Mountakhab. Comment juges-tu la sélection sous l’ère Renard ?

AB : Tout simplement énorme ! Ne pas prendre de but pendant toute la campagne de qualification et aller gagner la finale à Abidjan… Franchement je leur dis un grand Bravo.

DMS : As-tu toujours la sélection comme l’un de tes objectifs principaux ? Et as-tu la Coupe du Monde dans un coin de ta tête ?

AB : Bien sûr ! Tout joueur professionnel marocain rêverait de disputer une Coupe du Monde. J’ai déjà disputé des JO et une CAN, et c’était déjà énorme, alors imaginez une coupe du Monde… La sélection j’y pense tous les jours. Vous savez, même si je n’y pense pas les Marocains qui sont l’une des plus grandes communautés ici a Dubaï me le rappellent tous les jours quand je les croise.

DMS : On est suivi par pas mal de joueurs de la sélection (que l’on salue au passage). Si tu avais un message à leur passer ça serait lequel ?

AB : Qu’ils continuent à représenter le Maroc de la meilleure des manières, où qu’ils soient.

DMS : Tu as suivi le CHAN ? Qu’en as-tu pensé ?

AB : Oui. Le Maroc a été impressionnant de bout en bout. J’ai regardé la finale et le titre est totalement mérité. D’ailleurs, c’est vraiment une superbe année pour le Maroc : entre la qualification pour la Coupe du Monde et le Wydad vainqueur de la Champion’s League…

DMS : Qu’as-tu pensé de leur parcours à la précédente CAN ? Penses-tu que le Maroc va réaliser un bon parcours ?

AB : Le parcours a été bon malgré de nombreuses absences de marque dus aux blessures. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas atteint les quarts de finale donc c’est un bon point. Pour la Coupe du Monde incha’Allah… Tout est possible ! On n’a rien à envier aux autres nations. L’Espagne est un peu au dessus mais sur un match tout est possible ! Le Portugal est champion d’Europe en titre et l’Iran ne devra pas être sous-estimé.

DMS : Petite tradition chez DM SPORT, on aimerait bien connaitre ton joueur modèle et ton club de cœur, celui qui t’as fait rêver étant plus jeune et qui te fait toujours rêver aujourd’hui.

AB : Je ne vais pas être original en vous répondant Messi mais il est tellement inhumain ! Celui qui m’a fait rêver étant petit était Zidane.

_______

Merci à Abdelaziz Barrada de nous avoir accorder cette interview. Bon courage à lui et en lui souhaitant toute la réussite possible pour la continuation de sa carrière.

Vous pouvez suivre notre média sportif : D.M Sport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here