#EditoDeMexico 64 : Nouveau numéro pour NejMaroc !

0
959

Mohamed Badine El Yattioui, docteur en Science Politique de l’université de Lyon (France). Spécialiste des questions de sécurité globale et de gouvernance globale, il enseigne à la UDLAP (Universidad De Las Américas Puebla) au Mexique et à l’Université Jean Moulin Lyon III. Il préside le think-tank NejMaroc, Centre Marocain de Recherche sur la Globalisation qui publie une revue semestrielle et qui organise des événements dans différents pays et dirige le Séminaire Permanent sur le monde musulman (Observatorio sobre el mundo musulman) ILM.

Revue universitaire numéro 5 de NejMaroc, Centre Marocain de Recherche sur la Globalisation a pour titre : “Globalisation : identités et conséquences.”

Lien pour lire la revue : https://fr.calameo.com/books/0056960976f688394d83b

Theodore Levitt désigne sous le terme de globalisation la convergence des marchés qui s’opère dans le monde entier. Mais au-delà des questions économiques, la globalisation affecte les identités culturelles. La question de l´impact sur les identités se pose.

Si la dimension collective de la culture existe, l’identité est principalement individuelle. Chacun de nous appartient à plusieurs ‘’cercles’’, appelés aussi communautés. L’interrelation de tout cela nous permet de construire notre identité. Eric Hobsbawn expliquait bien le fait que « Les hommes et les femmes recherchent des groupes auxquelles ils peuvent appartenir, assurément et pour toujours, dans un monde dans lequel tout le reste bouge et change, dans lequel tout le reste est incertain ».

Mahdi Elmandjra insistait lui très justement, sur l’idée «qu’il n’est pas négatif que les cultures s’entremêlent, à condition qu’il y ait une gestion de ces échanges afin de ne pas tomber dans un mimétisme aveugle qui viderait l’identité de son contenu». Le risque étant la disparition d´identités culturelles ancrées dans l´Histoire au profit d´une identité dominante.

Le dernier né de la revue NejMaroc est dédié à ces enjeux. La diversité des profils académiques et des thématiques nous permet d´aborder la question de l´identité dans la globalisation et ses conséquences diverses et multiples. Deux politologues et un juriste Marocains, un sociologue Sénégalais et une historienne Mexicaine sont les contributeurs de ce numéro. Savourez le !

Lien pour lire la revue : https://fr.calameo.com/books/0056960976f688394d83b

PARTAGER
Article précédent#EditoDeMexico 63 : En France, l’unité nationale est-elle possible ? Est-elle souhaitable ?
Article suivantMaroc : (Vidéo) Reportage de TF1 sur la gestion du Covid-19
El Yattioui Mohamed Badine, né en France de parents marocains, est docteur en Science Politique de l'université de Lyon (France). Il a rédigé une thèse intitulée "Les enjeux géostratégiques des programmes publics de Washington à destination de l'Amérique Latine, de George Bush père à George Bush fils (1988-2008)". Spécialiste des questions de sécurité globale et de gouvernance globale, il enseigne à la UDLAP Cholula, Puebla (Universidad De Las Américas Puebla) au Mexique et à l'Université Jean Moulin Lyon III. Il préside le think-tank NejMaroc, Centre Marocain de Recherche sur la Globalisation qui publie une revue universitaire semestrielle et en parallèle, organise des événements dans différents pays. Par ailleurs, il dirige le Séminaire Permanent sur le monde musulman (Observatorio sobre el mundo musulman) au sein de la UDLAP dont la publication d'un livre sur les institutions politiques du monde musulman contemporain en espagnol au cours de l'année 2019 connaît un franc succès. De plus, il publie des articles académiques pour des revues universitaires et scientifiques marocaines, mexicaines et colombiennes tout en participant à des conférences/congrès au Maroc, en France, en Colombie et au Mexique.