BRETAGNE ET MAROC PENDANT L’AMBASSADE DE JOHN DRUMMOND HAY, 1845 – 1886

0
596
SOUS COPYRIGHT

Dans son livre Khalid Ben Srhir, il décrit les premiers contacts sous la dynastie Saadi :

Les premiers contacts entre le Maroc et l’Angleterre remontent à la première décennie du XIIIe siècle, lorsque le roi Jean (1167-1216) envoya une mission secrète au sultan almohade Muhammad Al Nasir (1199-1213) pour obtenir le soutien du Maroc afin de contrer les menaces françaises contre l’Angleterre. La mission, cependant, a été un échec.

Rien de notable ne s’est produit dans les relations entre les deux pays depuis lors jusqu’au début du XVIe siècle. Les échanges commerciaux, par leur ampleur limitée, sont devenus le moyen le plus efficace de renforcer les liens entre le Maroc et l’Angleterre. Il est devenu habituel pour les marchands anglais d’obtenir des produits marocains tels que le sucre, les plumes d’autruche et le salpêtre, malgré les protestations de l’Espagne et du Portugal. En échange, ils fourniraient au Maroc des tissus et des armes à feu.

Il y avait beaucoup de correspondance entre le sultan Saadi Abd Al Malik (1575-1578) et la reine Elizabeth I (1558-1603) au sujet du commerce. Le sultan a pris des décrets en faveur des marchands anglais pour faciliter leurs activités commerciales et réduire la concurrence des Juifs marocains dans le commerce du sucre.

Avec la défaite du Portugal à la bataille des Trois Rois en 1578, la voie était libre pour Elizabeth et le sultan Saadi Ahmed Al Mansour (1578 – 1603) pour renforcer les liens économiques et politiques entre leurs deux pays. Les relations politiques se sont renforcées grâce à des missions diplomatiques réciproques et ont été couronnées par une alliance anglo-marocaine contre l’Espagne sous le règne de Philippe II (1527 – 1598).

Sur le plan économique, les relations commerciales ont été renforcées par la création de la ” Barbary Company ” en 1585, par laquelle la Grande-Bretagne a obtenu le monopole du commerce avec le Maroc pendant douze ans. En outre, en mars 1588, Al Mansur a publié un dahir (décret du Sultan) accordant des privilèges spéciaux et une protection aux marchands anglais au Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here