Accident ferroviaire Bouknadel : Nouveau bilan

0
8195
REUTERS/Ahmed ElJechtimi

Sidi Bouknadel – (Avec MAP) Déraillement tragique d’un train assurant la liaison entre Rabat et Kénitra, au niveau de la région de Bouknadel, ce mardi 16 octobre 2018.

Le train navette rapide (TNR) No 9 assurant la liaison entre Rabat et Kénitra a déraillé ce matin (aux environs de 10h50). Après avoir déraillé pour une raison inconnue, il a violemment heurté le remblais d’un pont. Les 3 ou 4 premiers wagons ont été gravement touchés.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cet accident.

De même, le roi Mohammed VI a donné ses hautes instructions au ministre de l’Intérieur et au ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, qui se sont rendus sur les lieux de l’accident, pour l’évacuation des blessés à l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat en vue de recevoir les soins nécessaires.

Suite à la diffusion de l’information, de nombreux marocains ont fait acte de solidarité, une solidarité nationale suite à cet ferroviaire, de nombreux marocains ont fait don de leur sang en se rendant soit au Centre Régional de Transfusion Sanguine soit à des caravanes médicales.

De son côté l’ONCF a publié un communiqué de presse dans l’après-midi, dont voici une copie.

“Le train navette rapide (TNR) No 9 assurant la liaison entre Rabat et Kénitra a déraillé, mardi matin, au niveau de Bouknadel, indique l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Les autorités et les secours se sont immédiatement déplacés sur les lieux de l’accident pour apporter l’aide et l’assistance nécessaires, souligne l’ONCF dans un communiqué.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cet accident, ajoute la même source.

Tout en présentant les condoléances aux familles des victimes et un prompt rétablissement aux blessés, l’ONCF assure qu’il “apportera plus de précisions dès disponibilité de plus d’information”.

 

De son côté le D.G de l’ONCF, s’est exprimé sur l’accident, il a dit déploré cet accident et a annoncé qu’une enquête est en cours, avant de mentionner que ce genre d’accident est rare au Maroc. “Ce genre d’accident est très rare au Maroc, le dernier que nous avons connu remonte à il y a 30 ans, en 1993, et était beaucoup plus grave “, a expliqué Rabie Lakhlie.

Le dernier bilan communiqué officiellement était de 7 morts et 125 blessés selon une annonce du procureur général en charge de la supervision de l’enquête judiciaire.

Discovery Morocco exprime ses sincères condoléances aux familles des voyageurs ayant perdu la vie dans ce drame et un prompt rétablissement aux blessés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here